Surveillance épidémiologique des noyades. Enquête NOYADES 2021. 1er juin - 8 aout 2021

Publié le 11 aout 2021
Mis à jour le 12 aout 2021

Points clés

  • Un nombre total de 1 447 noyades est survenu en France entre le 1er juin et le 8 août 2021, incluant 700 noyades accidentelles documentées, dont 168 suivies de décès (24 %). Sur la même période, le nombre de noyades accidentelles en 2021 est en baisse de 22 % par rapport à 2018, date de la dernière enquête : respectivement 700 vs 899 ; le nombre de noyades accidentelles suivies de décès est respectivement 168 vs 198 (différence statistiquement non significative).
  • Le nombre de noyades accidentelles a varié selon les périodes :
    • Lors de la première quinzaine de juin 2021, le nombre plus important de noyades accidentelles par rapport à 2018 sur la même période est survenu dans un contexte de levée des mesures de restriction déployées pour la gestion de l’épidémie de COVID-19. L’augmentation pourrait être au moins partiellement liée à une mauvaise appréhension des capacités physiques ou à une dégradation de l'état de santé au sortir d’une longue période de moindre activité accompagnée d’une prise de poids.
    • Lors de la première quinzaine de juillet et des huit premiers jours du mois août 2021, le nombre moins important de noyades accidentelles par rapport à 2018 sur les mêmes périodes pourrait être lié aux conditions climatiques beaucoup moins favorables à la baignade (températures, ensoleillement) sur une large partie du territoire métropolitain.
  • Entre le 1er juin et le 8 août 2021 :
    • Les deux catégories d’âge les plus représentées parmi les noyades accidentelles étaient les enfants âgés de moins de 6 ans (25 %) et les personnes âgées de 65 ans et plus (23 %).
    • Les noyades suivies de décès en cours d’eau et plan d’eau ont représenté 36 % du total des décès par noyades accidentelles. Contrairement à la même période en 2018, ces décès n’ont pas seulement concerné les adultes, mais également les enfants et les adolescents.
    • Les noyades accidentelles étaient plus nombreuses dans les régions du littoral, notamment en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Occitanie, par rapport aux autres régions.
  • Le nombre de noyades accidentelles reste élevé. Ces résultats soulignent la nécessité de poursuivre la prévention sur le risque de noyades à tous les âges, en insistant sur la reprise progressive de l'activité physique, dont la baignade, tenant compte de l'état de santé de chacun.