Dépistage du cancer du col de l'utérus : données 2016-2018

Santé publique France publie de nouvelles données de couverture du dépistage du cancer du col de l’utérus et un guide méthodologique pour l’évaluation du programme de dépistage

Mis à jour le 05 octobre 2020

Les données présentées sont issues des estimations de couverture avant la mise en place du programme de dépistage organisé.

Le guide pour l’évaluation du programme de dépistage du cancer du col de l’utérus

Dans le cadre de sa mission dévaluation épidémiologique des programmes de dépistage des cancers, Santé publique France publie un guide méthodologique définissant les indicateurs de performance et le format des données pour l’évaluation du programme national de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus. Après la mise en place de programmes de dépistage du cancer du sein et du cancer colorectal, le programme de dépistage du cancer du col de l’utérus est le 3e programme national de dépistage organisé des cancers. Il est actuellement en cours déploiement sur l’ensemble du territoire national.

Ce guide s’adresse aux centres régionaux de coordination des dépistages des cancers (RCDC) chargés de l'organisation des programmes à l'échelle régionale, aux éditeurs de logiciels métiers équipant ces derniers, ainsi qu’à l’ensemble des professionnels et institutions impliquées dans le dépistage du cancer du col de l’utérus. Ce guide a pour objectifs de :

  • définir les indicateurs de performance du programme
  • définir les données nécessaires à la production de ces indicateurs à transmettre par les CRCDC à Santé publique France selon un format standardisé ;
  • décrire la procédure de transmission de ces données à Santé publique France.
A télécharger

Dépistage organisé du cancer du col de l'utérus. Définition des indicateurs de performance et format des données pour l'évaluation du p...

En savoir plus

59,5% des femmes de 25-65 ans ont été dépistées, un chiffre stable depuis 2012

Santé publique France publie une mise à jour, pour la période 2016-2018, des estimations nationales et infranationales du taux de couverture du dépistage triennal du cancer du col de l'utérus chez les femmes de 25 à 65 ans. Ces estimations, calculées à partir des données de remboursement de frottis cervico-utérin issues des bases de l'Assurance maladie, constituent un point de référence avant le déploiement du programme de dépistage organisé sur tout le territoire. Elles devraient permettre d’évaluer les effets du programme organisé sur la couverture du dépistage du cancer du col de l’utérus dont l’objectif est fixé à 80%. Elles peuvent également permettre aux agences régionales de santé et aux CRCDC d'identifier les territoires où des efforts particuliers sont nécessaires. Ces estimations, déclinées par région, département et groupe d’âge, sont restituées sous forme de cartes et de tableaux sur Géodes (geodes.santepubliquefrance.fr).

Résultats principaux

  • La couverture globale pour l'ensemble des femmes (25-65 ans) est de 59,5%, chiffre égal à celui de la période triennale précédente et sans variation notable depuis 2012. 
  • Les tendances par âge et par territoire géographique observées précédemment se confirment : la couverture diminue de manière importante avec l'âge à partir de 50 ans pour tomber à 44,5% chez les femmes âgées de 60-65 ans. 
  • On observe des différences géographiques marquées, avec des taux départementaux variant de 40,8% (Martinique) à 69, 1% (Bas-Rhin). 
  • Les taux de couverture sont particulièrement faibles (<50%) dans les départements et régions d'outre-mer (à l'exception de La Réunion) ainsi qu'en Seine-Saint-Denis. 
  • Les taux les plus élevés (>66 %) sont retrouvés en Haute-Garonne, en Isère et en Alsace (Haut-Rhin et Bas-Rhin), ces trois derniers départements bénéficiant d’un programme de dépistage organisé bien établi depuis vingt à trente ans.
  • Lorsque le programme de dépistage organisé sera déployé sur tout le territoire, l'indicateur de couverture ainsi que les autres indicateurs du programme seront calculés à partir des données remontées par les CRCDC.