Enquête nationale périnatale 2021

Santé publique France participe à la 6e édition de l’Enquête Nationale Périnatale 2021 auprès d’environ 15 000 femmes venant d’accoucher en maternité, puis 2 mois après leur accouchement afin de recueillir des informations sur leur santé et celle de leur(s) nouveau-né(s).

Publié le 7 décembre 2020

Contexte de l'enquête

Les professionnels qui travaillent dans le domaine périnatal ont besoin de données nationales détaillées, fiables, et actualisées de manière régulière. La connaissance des principaux indicateurs de santé est en effet indispensable pour suivre leur évolution, orienter les politiques de prévention, et évaluer les pratiques médicales. 
 
Les Enquêtes Nationales Périnatales (ENP) recueillent des informations sur l’état de santé des mères et des nouveau-nés, les pratiques médicales pendant la grossesse et l’accouchement. Elles sont répétées environ tous les 5 ans depuis 30 ans, sur une semaine en maternité et portent sur environ 13 000 à 15 000 nouveau-nés selon les années.
 
Pour permettre aux territoires d’Outre-mer de disposer de données spécifiques, Santé Publique France étend cette nouvelle édition de l’ENP sur une plus longue période dans les DROMs. Ainsi, la durée de l'ENP sera prolongée dans les maternités de La Réunion, Mayotte, Guadeloupe et Martinique, en conservant la même méthodologie, pour y constituer un échantillon d'environ 3700 naissances (620 naissances dans l'ENP sans extension).

Déroulement de l'enquête

Population et calendrier

L'enquête porte sur tous les enfants nés dans toutes les maternités publiques, privées et maisons de naissance selon le calendrier ci-dessous :

LieuDate
France métropolitaine et Guyane- une semaine du 15 au 21 mars 2021
- ou sur 2 semaines consécutives (1 jour sur 2) entre le 8 et le 28 mars pour les maternités réalisant beaucoup d'accouchements
La Réuniondu 15 mars au 11 avril 2021
Mayottedu 25 octobre au 5 décembre 2021
Guadeloupe / Saint-Martindu 15 mars au 16 mai 2021
Martiniquedu 15 mars au 20 juin 2021

 

Etapes de l'enquête

1re étape : à la naissance en maternité

Une sage-femme enquêtrice interrogera les femmes en maternité lors d'un entretien d'une quinzaine de minutes sur les conditions de vie, le suivi prénatal et les comportements de prévention. 

L'entretien sera complété par un recueil d'informations à partir du dossier médical incluant les complications de la grossesse, le déroulé de l'accouchement et l'état de santé de la mère et du nouveau-né. 

2e étape : à 2 mois par web ou par téléphone

Il s'agira d'un questionnaire d'une quinzaine de minutes portant sur : la santé de la femme et de l'enfant depuis le retour à domicile, le ressenti des femmes par rapport aux soins reçus pendant la grossesse et l'accouchement, l'expositions aux produits cosmétiques et l'alimentation de l'enfant.

3e étape : analyses de données issues de l'Assurance Maladie de la mère et de l'enfant

L'objectif sera de compléter les recueils précédents avec des informations de consommations médicales issues des données de l'Assurance Maladie (consultations en médecine de ville, séjours à l'hôpital, médicaments, affections longues durées…) sur une période commençant avant votre grossesse et allant jusqu'au 1 an de l'enfant. 

Pour les femmes accouchant à Mayotte, l'enquête se déroulera exclusivement en maternité. Il n'y aura pas de questionnaire lors des 2 mois de l'enfant, ni de recueil d'informations auprès de l'Assurance Maladie.

Les mères pourront exercer leur droit d’opposition pour chacune des étapes de l’enquête. 

Thématiques abordées

Ces questionnaires porteront sur :

  • la situation socio-démographique des femmes
  • la santé des femmes avant la grossesse
  • le suivi de la grossesse
  • la prévention durant la grossesse
  • les complications obstétricales
  • le déroulement de l’accouchement
  • l’état de santé de l’enfant
  • l’allaitement de l’enfant à la maternité
  • les conduites à risque (consommation de tabac…)
  • le dépistage du retard de croissance in utero
  • la composition de l’équipe médicale et paramédicale en salle de naissance
  • la conduite du travail de l’accouchement
  • la prise en charge de la douleur
  • la présence du partenaire pendant le suivi de la grossesse et à l’accouchement
  • le retour à domicile après l’accouchement
  • le bien-être et la santé mentale des femmes
  • les violences faites aux femmes
  • la littératie en santé
  • le mode de couchage de l’enfant

Quelques questions spécifiques pour les DROMs complètent le questionnaire à 2 mois. Elles portent sur :

  • la consommation de riz cru, de glaçons, de terre pendant la grossesse
  • la vaccination des proches contre la grippe et la coqueluche
  • la consultation à distance avec un professionnel de santé
  • la renonciation aux soins par manque de moyen de transport
  • la consultation de professionnel de santé concernant le diabète et l'alimentation de la mère
  • les difficultés rencontrées lors des tétées

Responsables et partenaires

L’Enquête Nationale Périnatale 2021 est sous la responsabilité de l’Inserm en collaboration avec Santé Publique France, la Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques, la Direction Générale de la Santé et la Direction Générale de l’Offre de Soins. 

L'extension dans les DROMs est sous la responsabilité de Santé publique France, conjointement avec les Agences régionales de santé des DROMs. 

Enquête ancillaire 

A l’issue du suivi à 2 mois, un sous-échantillon de 3 500 femmes de France métropolitaine sera tiré au sort pour participer à l'enquête Epifane 2021 qui permettra de prolonger le suivi de la mère et de son enfant durant toute sa 1ère année. Elle portera en particulier sur l’alimentation de l’enfant et sur la santé des mères et de l’enfant durant cette période. 

Autorisations réglementaires

L'ENP et l'extension dans les DROMs sont des enquêtes d’intérêt public qualifiées de recherche impliquant la personne humaine non interventionnelle qui ont reçu les avis favorables du Comité de protection des personnes (CPP) :

  • ENP 2021 : le 07/07/2020 (référence interne CPP Ouest II : 2020-38 ; n° ID RCB : 2020-A00741-38)
  • Extension-DROMs : le 30/11/2020 (référence interne CPP Ile de France IV : 2020/107 ; n° ID RCB : 2020-A02147-32)

L’ENP et l'extension dans les DROMs mettent en œuvre un traitement de données à caractère personnel fondé sur l’intérêt public et autorisé par la Commission nationale Informatique et Libertés :

  • ENP 2021 : Autorisation de la CNIL DR-2020-391 du 31 Décembre 2020
  • Extension- DROMs : Autorisation de la CNIL DR-2021-067 du 19 Mars 2021