Le

Direction santé environnement

Le Champ de la « santé environnement » comprend la quasi-totalité de la santé publique si l’on se réfère à la définition OMS de 1994 :
La santé environnementale comprend les aspects de la santé humaine, y compris la qualité de la vie, qui sont déterminés par les facteurs physiques, chimiques, biologiques, sociaux, psychosociaux et esthétiques de notre environnement. Elle concerne également la politique et les pratiques de gestion, de résorption, de contrôle et de prévention des facteurs environnementaux susceptibles d’affecter la santé des générations actuelles et futures.

Le champ d’intervention de la Direction santé environnement se limite aux missions de Santé publique France dans le champ des risques et de la prévention pour la santé liés aux modifications de l’environnement, que celles-ci soient accidentelles ou chroniques, d’origine humaine ou naturelle.
À cette fin, la Direction santé environnement assure, coordonne et soutient le développement de programmes de surveillance dans le champ de la santé environnementale ; elle réceptionne et traite les signalements et sollicitations qui lui parviennent et elle met en place des dispositifs d’alerte et de réponse.
Elle fournit un appui méthodologique aux cellules de Santé publique France en région dans le domaine de l'épidémiologie environnementale et de l'évaluation de risques. Elle participe également à des activités de formation dans le champ de la santé environnementale et assure une veille scientifique dans ce domaine. A terme, la direction sera également amenée à proposer des actions pour contribuer à la construction de messages destinés à la prévention en santé-environnement.

5 unités fonctionnelles : une unité transversale et 4 thématiques

  • Unité traitement, analyse des données et méthodologie
  • Unité risques liés aux contaminations de l’air, de l’eau, aux rayonnements ionisants et au climat
  • Unité pathologies et signaux sanitaires
  • Unité populations et expositions de proximité
  • Unité biosurveillance

La réponse aux signalements et sollicitations nécessite le recours à des expertises multiples en termes de thématiques abordées et de métiers. A noter que la Direction santé environnement a développé une expertise combinant les méthodes quantitatives et qualitatives.

La diversité des formations des scientifiques de la direction (ingénieurs, médecins, pharmaciens, universitaires…) se retrouve dans les métiers exercés : épidémiologiste, spécialiste en sciences humaines et sociales, métrologiste, biostatisticien, gestionnaire de bases de données, spécialiste des systèmes d’informations géographiques, évaluateur de risque en particulier.

L’activité de la Direction santé environnement est définie selon deux programmes :
-    environnement
-    pathologies liées à l’environnement

Partenariats

Pour assurer l’ensemble de ses activités, la Direction santé environnement a développé de nombreux partenariats scientifiques notamment avec :

  • l’Agence de la biomédecine (ABM)
  • l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe)
  • l’Agence nationale de sécurité sanitaire environnement et travail (Anses)
  • le réseau des centres antipoison (CAP)
  • l’Institut national du cancer (Inca)
  • l’Institut national d’études démographiques (Ined)
  • l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris)
  • l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm)
  • l'Institut de radioprotection et de sureté nucléaire (IRSN)
  • Météo France

Les domaines de collaborations européennes et internationales concernent ou ont concerné de nombreuses thématiques en santé environnementale, tout particulièrement l’impact sanitaire de la pollution atmosphérique et la biosurveillance.