Vague de froid en France : Santé publique France rappelle quelques conseils de comportements à adopter

Les prévisions météorologiques annoncent une vague de froid pour les prochains jours dans plusieurs régions de France. Ces conditions météorologiques sont à haut risque d’augmentation du nombre d’intoxications par le monoxyde de carbone (CO). Santé publique France rappelle les conseils de comportements à adopter en cas de neige-verglas et de grand froid ainsi que les précautions à prendre pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone.

Froid, neige, verglas

Des vagues de froid peuvent toucher certaines régions ou une grande partie du territoire et atteindre parfois des températures contre lesquelles les personnes vulnérables doivent se prémunir. Le froid peut présenter des risques pour la santé. Santé publique France rappelle les bons réflexes à adopter en période de grand froid et met à disposition des outils d’information.

En savoir plus :

Précautions à prendre :
http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/evenement_climatique/froid/index.asp

Dispositif d’information :
http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/evenement_climatique/froid/campagne.asp

Dispositif de surveillance froid et santé :
http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Environnement-et-sante/Climat-et-sante/Froid-et-sante

Pour avoir une mise à jour en temps réel de la situation météorologique :
http://vigilance.meteofrance.com

Neige-verglas et grand froid :
http://vigilance.meteofrance.com/html/vigilance/guideVigilance/cc_neige_or.html

Intoxications au monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz imperceptible et asphyxiant produit par combustion incomplète de matière carbonée (gaz, bois, charbon, fuel…).

Chaque année, plusieurs milliers de personnes sont victimes à leur domicile d’intoxications par le monoxyde de carbone provenant d’appareils de production d’eau chaude, de chauffages ou d’appareils destinés à la cuisson. La chute des températures est à risque d’intoxication par le CO en lien notamment avec l’utilisation de chauffages complémentaires. Pour éviter l’intoxication, Santé publique France rappelle les recommandations spécifiques :

  • au calfeutrage des logements : n’obstruez pas les conduits d’aération ;
  • à l’utilisation de chauffages complémentaires :
    - les chauffages mobiles d’appoint à combustion ne doivent pas être utilisés plus de deux heures ;
    - n’utilisez pas de chauffage de fortune pour chauffer l’intérieur du logement (brasero, barbecue, cuisinière à combustion) ;
  • ne surchauffez pas votre logement, chauffez normalement en vous assurant de sa bonne ventilation pour éviter toute intoxication au monoxyde de carbone.

En savoir plus :

Précautions à prendre :
http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/sante_environnement/monoxyde-carbone/precautions.asp

Outils d’information :
http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/sante_environnement/monoxyde-carbone/outils-information.asp

Surveillance des intoxications au monoxyde de carbone :
http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Environnement-et-sante/Intoxications-au-monoxyde-de-carbone