Journée nationale de lutte contre les hépatites B et C, 20 juin 2017

Chaque année, à l’occasion de la Journée nationale de lutte contre les hépatites B et C, Santé publique France met à disposition l’ensemble des données épidémiologiques relatives aux hépatites virales et publie pour la première fois une synthèse des données nationales et régionales.

Les hépatites B et C sont des infections hépatiques causées par les virus de l’hépatite B (VHB) et de l’hépatite C (VHC). Elles représentent un problème de santé publique majeur du fait de leur gravité potentielle et peuvent évoluer vers une cirrhose et/ou un cancer du foie.

Documents publiés à l’occasion de la journée contre les hépatites B et C, 20 juin 2017

L’essentiel à retenir sur les hépatites B et C en infographie

                                      

                                        

Infographie, journée nationale de lutte contre les hépatites B et C, 20 juin 2017

Rappels sur la maladie

Les hépatites sont des maladies du foie. Elles sont le plus souvent dues à une infection virale ou sont d’origine toxique (alcool et certains médicaments). Les hépatites virales sont classées de A à E en fonction de la famille du virus en cause. Leur principal point commun est leur capacité à infecter les cellules du foie et à s’y multiplier. Face à cette infection, le système immunitaire de l’hôte réagit, entraînant une destruction des cellules infectées et une inflammation (hépatite). Les symptômes de l’hépatite sont un jaunissement de la peau et des yeux (ictère), des urines foncées, une fatigue extrême, des nausées ou vomissements et des douleurs abdominales.

La vaccination est le moyen de prévention le plus efficace contre l’hépatite B.

Depuis fin 2013, il existe des nouveaux traitements très efficaces contre l’hépatite C.