Journée mondiale de lutte contre le sida, 1er décembre 2016

A l’aube du 1er décembre et de la 29e journée mondiale de lutte contre le sida, Santé publique France publie un numéro spécial du bulletin épidémiologique hebdomadaire et un point épidémiologique sur les données actualisées des infections par le VIH et les infections sexuellement transmissibles bactériennes en France. Ces données permettent d’orienter les politiques publiques et de contribuer à leur évaluation, notamment les stratégies de dépistage et les actions de prévention auprès de la population générale et des populations les plus exposées.

Points clés à retenir pour l'année 2015

  • 5,4 millions de sérologies VIH ont été réalisées par les laboratoires de biologie médicale
  • Près de 6 000 personnes ont découvert leur séropositivité VIH
  • 2 600 HSH ont découvert leur séropositivité, un nombre qui ne diminue toujours pas pour cette population
  • 62 200 tests rapides d’orientation diagnostique ont été réalisés dans le cadre d'actions de "dépistage communautaire"
  • Le dépistage du VIH doit être intensifié pour les populations les plus exposées au VIH afin de réduire la proportion de personnes qui ignorent leur séropositivité
  • La progression des infections sexuellement transmissibles bactériennes se poursuit, notamment chez les hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes

En savoir plus :

Une campagne de prévention ciblée… auprès des hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes

Santé publique France a lancé en novembre une campagne de prévention auprès des hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes (HSH) par le biais d’actions ciblées : affichage dans les milieux communautaires (bars et clubs gay), en milieu urbain (abribus, centres commerciaux), presse nationale et régionale, réseaux sociaux et site internet.

« Sur 10 personnes qui découvrent leur séropositivité chaque année, 4 à 5 sont des HSH, soit 40 à 50 %, alors que la population des HSH sexuellement actifs est estimée à 1,5 % de la population française. »

En France, le VIH et autres infections sexuellement transmissibles (syphilis, gonorrhées, condylomes…) touchent de façon préoccupante les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes. C’est pourquoi, il faut renforcer la prévention auprès de cette population par l’adaptation des comportements à la situation et la promotion des outils de prévention.

Un nouveau site internet : sexosafe.fr

Sexosafe.fr est un site de Santé publique France. Il est destiné au grand public, aux professionnels de santé et, de manière générale, à toute personne recherchant des informations sur la prévention du VIH et des IST chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes.

Le site propose un accès simple et rapide aux informations et outils de prévention adaptés aux besoins et situations de chacun au travers de 6 espaces : les préservatifs, le dépistage, la Prep, les Tasp, le TPE et la vaccination.

La campagne d'affichage urbain

Voir aussi