High-Level Meeting on Risk Communications for Public Health Emergencies : Santé Publique France accueille 30 pays asiatiques et européens

Santé publique France et l’ASEF (Asia-Europe Foundation) organisent les 10 et 11 octobre à Paris le séminaire annuel  international « High-level Meeting on Risk Communications for Public Health Emergencies ». Deux jours durant lesquels les 55 participants de 30 pays d’Europe et d’Asie vont se réunir pour échanger autour de la communication de crise en situation sanitaire exceptionnelle, avec comme fil rouge cette année l’accessibilité de l’information aux publics minoritaires. Cette année, Santé publique France a notamment l’honneur d’accueillir l’OMS, l’OMS Europe, l’ECDC, le Welcome trust et l’Organisation internationale des migrations (IOM) ainsi que des intervenants de haut niveau pour guider les débats, faire part de leur expérience, et alimenter la réflexion des participants.

La fondation Asie – Union Européenne (ASEF), est une organisation inter-gouvernementale créée en 1997 (www.org) et vise à promouvoir des programmes de coopération internationale sur l’éducation, la santé publique, l’environnement, la culture, l’économie et le dialogue interculturel. Elle regroupe 53 pays dont 30 d’entre eux seront représentés cette année à Paris.

Rendez-vous international incontournable, le « High-level Meeting on Risk Communications for Public Health Emergencies » réunit chaque année des spécialistes de la gestion des crises sanitaires : portes paroles des services sanitaires, directeurs de la communication des ministères de la santé ou d’institut de santé publique, spécialistes de l’alerte et de la communication de crise. Deux jours qui seront rythmés par des études cas, des retours d’expérience et des exercices de simulation.

Se préparer à froid pour mieux répondre à chaud

En réunissant un réseau international de professionnels de la communication et de la santé publique, Santé publique France contribue à tisser des liens indispensables dans l’hypothèse de la gestion d’une crise sanitaire internationale. Connaître ses homologues, échanger sur les dispositifs de réponse, les bonnes pratiques, les enjeux – mais aussi comprendre nos différences, confronter nos points de vue, débattre des solutions dont nous disposons – c’est préparer l’imprévu, et c’est tout le sens de ce meeting mis en place il y a une dizaine d’années par l’ASEF. Le déclenchement de l’alerte et la communication de crise en situation sanitaire exceptionnelle étant au cœur des missions de Santé publique France, il était naturel que l’agence accueille le meeting cette année.

Prendre en compte toutes les populations

L’enjeu d’inclure les migrants et les publics minoritaires dans les stratégies de communication constituera le fil conducteur du meeting. Comment délivrer un même message à différents publics dans l’urgence d’une crise sanitaire ? Comment cibler sans stigmatiser ? Comment prendre en compte les représentations, les craintes, les croyances, propres à chaque groupe social ? Jusqu’où faut-il adapter les messages ? Comment favoriser l’accessibilité de l’information par ceux qui sont les plus éloignés des émetteurs officiels ? Autant de questions qui, malgré les différences entre les contextes socio-politiques, se posent aux décideurs de tous les pays.

L’ensemble des conclusions et des recommandations du meeting seront rendues publique par l’ASEF dans un rapport qui sera édité début 2019.

En savoir plus :